Hello,

Bienvenue sur mon portfolio

Manu Gardette aka Manito

Artiste en dilettante

Manito vit et travaille à Toulouse.
Graphiste de métier, il peint et dessine selon ses envies et ses disponibilités.
Il commence ses premiers gribouillis au début des années 90 sur les murs du 13eme arrondissement à Paris où il côtoit les activistes de l'époque comme les DKT (Venus, Oasis, Parker, Tore et bien d'autres...). Son goût pour la peinture et la couleur l'oriente vers une filière Art plastiques à la Fac de Saint Denis où il découvre la bande dessinée et des artistes comme Combas, DiRosa ou Mc Esher qui vont, avec le graffiti, influencer son style et lui donner envie d'explorer d'autres supports.
Il mélange dans ses œuvres diverses techniques (bombe, acrylique, feutres peinture) dans lesquelles fourmillent de petites créatures qu'il surnomme Numbos Fabulous, au départ un personnage de ses BDs et qui, transposés sur la toile,viennent s'entrecroiser et s'emmêler en se bavant dessus.
Ne lui demandez pas le pourquoi du comment il en est arrivé à peindre ou dessiner ces personnages, et s'il y a derrière tout ça, un quelconque message metabolicopsychotique... Il n'y en a pas, c'est son style tout simplement...
L'idée est de mettre de la couleur et de prendre du plaisir en le faisant.

Si vous souhaitez obtenir plus d'informations, n'hésitez pas :
Quelques oeuvres sont disponibles à la vente sur le site ArtMajeur

Nul nous nomme(bo).

Énigme Anonyme / La main gauche (K2C/Dezordr) pour manito

Vous nous contemplez​,​ sans jamais ose​r​ vous interroger sur les conséquences de notre relation naissante sur votre devenir. Reconnaissable​s​ entre tous, nous avons dans l’idée de briser les schémas pour conquérir votre consentement en mimant chaque seconde de vos trajectoires. Nous ne devons pas grand chose à notre géniteur​,​ si ce n’est d’avoir autorisé son cerveau à se laisser traverser par une pensée. Nous sommes nés d’improbables collusions, de déconvenues, de croisements, de mythes de gloire, d’évitements… Il est bel et bien question de vous sortir de la torpeur et de l’enfermement pour vous révéler sensibles aux émotions qui vous entourent. Vous enrichir d’elles​,​ quelque soit leur couleur.
Nous avons souvent songé aux circonstances qui ont amené cet ex-punk fan de musique jamaïcaine à caresser une feuille blanche pour parcourir le contour de nos visages. Était-il seulement sobre lorsqu’il a brandi le crayon à papier, sous la contrainte d’un éditeur, amoureux sous influence d’une femme ou s’agissait-il d’épater ses enfants ? Nous ne disposons à cette heure ​que ​de très peu d’éléments et d’aucun témoignage, toujours est-il que nous menons des recherches sur nos origines​,​ ​cela ​pourrai​t s’apparenter à la genèse d’une nouvelle ère.